NOUVELLES
21/12/2012 03:23 EST | Actualisé 20/02/2013 05:12 EST

Clinton, convalescente, félicite son successeur "l'homme d'Etat" John Kerry

La secrétaire d'Etat américaine sortante Hillary Clinton, toujours convalescente après être tombée malade début décembre, a félicité vendredi son successeur John Kerry, un "homme d'Etat", nommé par le président Barack Obama à la tête du département d'Etat.

"J'ai parlé aujourd'hui au sénateur John Kerry et l'ai félicité pour sa nomination comme prochain secrétaire d'Etat. J'ai aussi parlé au président (Barack) Obama pour lui dire qu'il avait fait un excellent choix", a écrit dans un communiqué Mme Clinton, souffrante et privée de toute activité publique depuis le 7 décembre.

Elle a jugé que l'actuel président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, qui fut candidat démocrate à la présidentielle de 2004, avait "la diplomatie dans le sang" et "apporterait à notre pays des décennies d'expérience dans les relations internationales".

John Kerry est "un homme d'Etat respecté à travers le monde qui sera capable d'entretenir le leadership mondial de l'Amérique", a encore jugé la chef de la diplomatie américaine depuis quatre ans.

Lors d'une allocution à la Maison Blanche, aux côtés de M. Kerry mais en l'absence de Mme Clinton, le président Obama a rendu hommage à son "amie" et "extraordinaire secrétaire d'Etat Hillary Clinton".

"Hillary voulait vraiment être là aujourd'hui, mais elle continue de récupérer", a-t-il dit. "J'ai pu lui parler aujourd'hui, elle est dans un bon état d'esprit et ne peut pas être plus enthousiasmée" par la nomination de M. Kerry, a affirmé le président.

Le chef de l'Etat a assuré que Mme Clinton "comptait revenir travailler" et qu'il "lui rendr(ait) hommage dans les prochains jours".

D'après le département d'Etat, Mme Clinton, 65 ans, a été victime la semaine dernière d'une "commotion cérébrale" après s'être "évanouie" à la suite d'une "forte déshydratation". Une semaine plus tôt, elle avait attrapé un "méchant virus gastrique".

Ses médecins lui ont conseillé mercredi de ne pas reprendre avant "la mi-janvier" ses longues tournées diplomatiques en avion. Elle compte de toutes façons quitter son poste après la prestation de serment de M. Obama les 20 et 21 janvier, une fois assurée la transition avec M. Kerry.

nr/lor