NOUVELLES
20/12/2012 01:58 EST | Actualisé 19/02/2013 05:12 EST

Singe chez IKEA: le juge en charge du dossier reporte la cause à vendredi

OSHAWA, Ont. - Le sort d'un singe découvert alors qu'il errait dans le stationnement d'un magasin IKEA ne sera pas connu avant au moins vendredi.

Le juge ontarien qui a entendu jeudi les plaidoiries portant sur la possibilité de redonner l'animal à sa propriétaire pour le temps des Fêtes a réservé sa décision pour une journée supplémentaire.

La propriétaire du macaque japonais appelé Darwin, Yasmin Nakhuda, allègue que celui-ci lui a été retiré illégalement par des responsables des services animaliers de Toronto.

L'animal a été transporté au Sanctuaire des primates Story Book Farm à Sunderland, en Ontario. Cet organisme soutient qu'il serait dans le meilleur intérêt du singe d'y demeurer avec ses semblables.

Mme Nakhuda se trouvait jeudi dans un tribunal d'Oshawa pour tenter de récupérer la garde de l'animal. Le sanctuaire a demandé au juge d'ajourner l'affaire, souhaitant obtenir plus de temps pour se préparer puisque la plaignante n'a déposé ses documents que vendredi dernier.

L'avocat de Mme Nakhuda, Ted Charney, soutient que sa cliente devrait pouvoir ramener Darwin chez elle sur une base intérimaire jusqu'à ce que l'affaire soit réglée.

Puisqu'il est illégal de posséder un singe à Toronto, Mme Nakhuda et sa famille sont prêts à déménager avec le singe à Kawartha Lakes. Cette municipalité située à environ 130 kilomètres au nord-est de la Ville reine n'interdit pas spécifiquement la possession de primates.