NOUVELLES
20/12/2012 02:46 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Saint-François-d'Assise accroît son efficacité

Depuis bientôt un an, les équipes du bloc opératoire de l'hôpital Saint-François-d'Assise parviennent à effectuer davantage d'opérations chirurgicales qu'auparavant grâce à la mise en place de nouvelles méthodes de travail.

L'hôpital Saint-François-d'Assise de Québec opère une dizaine de patients de plus par semaine.

À la suite d'une suggestion des employés de l'hôpital, la direction a mis en place l'approche appelée Lean proposée par l'ex-ministre de la Santé, Yves Bolduc.

Tout le personnel de ses 10 salles d'opération a été mis à contribution afin de changer des méthodes de travail. L'approche Lean propose d'analyser les procédés en place et de déterminer les ajustements et les améliorations à apporter.

Une équipe pluridisciplinaire d'une quinzaine de personnes composée de chirurgiens, d'anesthésistes, d'infirmières et de préposés aux malades et à l'entretien a participé au projet, explique le chirurgien orthopédiste et président du bloc opératoire, Patrice Montminy.

Le personnel a notamment convenu d'éviter de poser les mêmes questions à plusieurs reprises au même patient. « On demandait aux patients son nom neuf fois, on leur demandait sept, huit, neuf fois êtes-vous allergique », relate par exemple le Dr Montminy.

Il ajoute que le patient répond désormais qu'une seule fois à ces questions, ce qui fait gagner du temps et rassure le patient déjà stressé par l'opération chirurgicale qu'il doit subir.

L'approche Lean ou TOYOTA, qui a été expérimentée d'abord dans l'industrie automobile, s'est avérée très efficace dans plusieurs hôpitaux aux États-Unis, et au Canada.