NOUVELLES
20/12/2012 12:25 EST | Actualisé 19/02/2013 05:12 EST

L'équipe canadienne junior défaite 3-2 par la Finlande en match hors-concours

VANTAA, Finlande - L'équipe canadienne de hockey junior a connu un dur réveil en Finlande, jeudi.

Indisciplinés, les jeunes Canadiens ont perdu une rencontre de rodage contre les Finlandais, au compte de 3-2.

La Finlande a réussi deux buts en situations de cinq contre trois, dans un match au cours duquel le Canada a écopé neuf pénalités mineures.

«Le principal défi pour nous est de former un groupe cohérent comme équipe», a affirmé l'entraîneur de l'équipe canadienne, Steve Spott.

«C'était notre premier match. Aujourd'hui, l'indiscipline nous a fait mal. Nous devrons nous habituer aux normes des arbitres ici et nous comporter beaucoup mieux que nous l'avons fait.»

Miro Aaltonen a marqué le but qui a fait la différence après 7:16 de jeu en troisième période. Markus Granlund et Ville Jarvelainen ont ajouté les filets en supériorité numérique.

Griffin Reinhart et Mark Scheifele ont fourni les buts du Canada, en l'espace de 36 secondes au cours du deuxième vingt, tandis que Malcom Subban a bloqué 19 lancers.

Le Canada a été dominé 22-15 au chapitre des tirs et Spott s'attend de voir ses troupiers fournir un effort plus soutenu à l'attaque, à l'occasion du deuxième match hors-concours de l'équipe, samedi, face à la Suède.

«Nous devons créer plus d'occasions. Ça viendra plus facilement si nous nous tenons éloignés du banc des pénalités.

«Ce sera le défi pour nous, a répété Spott. Nous avons commis trop de revirements et écopé trop de pénalités. Ça nous a privés de créer de l'attaque à 5-contre-5.»

Le Canada a joué sans les services de l'attaquant Jonathan Huberdeau, qui a purgé le dernier match de la suspension de quatre qu'il a écopée dans la LHJMQ.

L'équipe a perdu les services en cours de match de l'attaquant Brett Ritchie, blessé au haut du corps. On l'a retiré de l'action par mesure de prudence. La blessure ne serait pas sérieuse.

Après l'affrontement contre la Suède, le Canada se dirigera vers Oufa, en Russie, ville hôte du tournoi mondial. L'équipe disputera son premier match là-bas, le 26 décembre, contre l'Allemagne.

«Vous voulez vous assurer que l'équipe jouera comme elle doit le faire», a mentionné Spott.

«L'important d'ici là, c'est de progresser à tous les jours, a résumé l'entraîneur, tout en apprenant comment nous devrons jouer, ainsi qu'à composer avec les normes des arbitres et à s'adapter au style de jeu de nos adversaires.»