NOUVELLES
20/12/2012 08:40 EST | Actualisé 19/02/2013 05:12 EST

L'opérateur boursier ICE achète NYSE Euronext pour 8,2 milliards $ US

NEW YORK, États-Unis - L'opérateur boursier américain IntercontinentalExchange (ICE) a annoncé jeudi avoir conclu une entente afin d'acheter NYSE Euronext pour une somme d'environ 8,2 milliards $ US en actions et en espèces, transaction qui doit donner naissance à un géant englobant notamment la Bourse de New York et d'autres marchés de valeurs mobilières.

Jeffrey Sprecher, président et chef de la direction d'IntercontinentalExchange, dont le siège social se trouve à Atlanta, a affirmé que la transaction aurait pour conséquence d'améliorer la concurrence aux États-Unis ainsi que sur les marchés européens tout en apportant à son entreprise des occasions de croissance.

«Nous croyons que la société englobée se trouvera en meilleure position pour faire concurrence et servir les clients en combinant nos marques mondiales, notre expertise et nos infrastructures», a-t-il déclaré.

L'offre d'ICE est évaluée à 33,12 $ US par action de NYSE Euronext (NYSE:NYX), soit environ 38 pour cent de plus que son cours de clôture mercredi. Le titre d'IntercontinentalExchange (NYSE:ICE) valait alors 128,31 $ US.

Les deux entreprises ont interrompu jeudi les transactions sur leurs actions, avant l'ouverture officielle des marchés, après que la nouvelle de l'entente eut fait l'objet d'une fuite avant son annonce officielle.

La transaction a été approuvée par les conseils des deux entreprises. Elle devra maintenant obtenir le feu vert des actionnaires et des autorités de réglementation.

L'an dernier, ICE et Nasdaq OMX Group avaient soumis en vain une offre de 11 milliards $ US afin d'acquérir NYSE Euronext.

Si la transaction va de l'avant comme prévu, les actionnaires de NYSE Euronext posséderont environ 36 pour cent des actions d'ICE.

«Le conseil de NYSE Euronext a soigneusement examiné une série d'alternatives stratégiques et conclu qu'ICE était le partenaire idéal pour NYSE Euronext dans un marché en évolution», a affirmé le président du conseil de NYSE Euronext, Jan-Michiel Hessels.