NOUVELLES
20/12/2012 04:16 EST | Actualisé 19/02/2013 05:12 EST

La LNH annonce qu'elle étire la séquence de matchs annulés jusqu'au 14 janvier

NEW YORK, États-Unis - La LNH n'est peut-être plus qu'à une annulation de faire une croix sur une autre saison.

La ligue a procédé à une autre vague d'annulation de matchs s'étendant jusqu'au 14 janvier, portant le total de rencontres annulées à 625 en raison du lock-out.

La LNH approche le point de rupture, celui où on doit conclure une nouvelle entente avec les joueurs afin de pouvoir présenter une saison de 48 matchs, en plus des séries éliminatoires — un minimum auquel tient mordicus le commissaire Gary Bettman.

«Quand nous serons rendus à un point où nous ne pouvons plus organiser une saison avec un calendrier représentatif, alors ce sera la fin, avait dit Bettman plus tôt en décembre. Si l'on remonte à 1994-1995, je crois que nous avions eu une saison de 48 matchs. Je ne peux pas imaginer une saison plus courte que ça.»

Un total de 625 matchs ont été annulés depuis le début du présent lock-out, ce qui représente 50,8 pour cent de la saison. Le match des étoiles, qui devait avoir lieu à Columbus, a aussi été annulé.

En 1994-1995, le conflit avait pris fin le 11 janvier et la saison de 48 matchs avait débuté le 20 janvier. La saison avait pris fin le 3 mai et la coupe Stanley avait été remise aux Devils du New Jersey le 24 juin — grâce à quatre balayages lors des sept dernières séries.

La ligue avait évalué l'idée d'organiser une saison de 28 matchs lors du lock-out en 2004-2005 avant d'annuler la campagne le 16 février, devenant la première grande ligue professionnelle d'Amérique du Nord à annuler une saison entière en raison d'un conflit de travail.

La ligue et l'Association des joueurs de la LNH ne se sont pas rencontrés depuis la semaine dernière.

Mercredi, le directeur exécutif de l'AJLNH, Donald Fehr a réitéré la volonté du syndicat de retourner à la table des négociations, mais qu'on attend le signal des propriétaires.