NOUVELLES
20/12/2012 08:48 EST | Actualisé 19/02/2013 05:12 EST

Iran: pendaison de sept hommes condamnés pour trafic de drogue ou viol

Six hommes condamnés à mort pour trafic de drogue et un autre pour viol ont été exécutés par pendaison mercredi dans la province d'Ispahan, a indiqué jeudi le quotidien iranien Kayan, citant le procureur de cette province du centre de l'Iran.

"L'un des trafiquants a été condamné pour la possession de plus de 300 kg d'opium et d'armes, les autres pour avoir possédé jusqu'à 65 kg de crack et d'héroïne", a expliqué le procureur, Mohammad Reza Habibi, qui ne précise pas le lieu exact de l'éxecution.

Les condamnés étaient âgés de 25 à 45 ans, selon le magistrat.

L'Iran est l'un des pays qui procèdent au plus grand nombre d'exécutions dans le monde, avec la Chine, l'Arabie saoudite et les Etats-Unis. En vertu de la charia (loi islamique), le meurtre, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue et l'adultère y sont passibles de la peine capitale.

Les trois quarts des exécutions concernent des trafiquants de drogue, la législation iranienne en vigueur étant particulièrement sévère.

Le 7 novembre, dix hommes reconnus coupables de trafic portant sur des "centaines de kilos" de drogue avaient été exécutés à Téhéran. Une précédente exécution collective de dix trafiquants, en octobre, avait été dénoncée par l'Union européenne, ainsi que par des experts de l'ONU et d'organisations de défense des droits de l'Homme comme Amnesty International.

Officiellement, Téhéran a procédé à 300 exécutions au cours des huit premiers mois de 2012, avait indiqué en octobre un expert de l'ONU. Mais selon lui, le nombre réel des exécutions était probablement bien plus élevé en raison des restrictions imposées en matière d'information par l'Iran. En 2011, l'ONU a recensé 670 exécutions dans ce pays.

Importante route de transit de la drogue vers l'Europe et le Moyen-Orient en provenance de l'Afghanistan, l'Iran en est aussi une victime directe, avec quelque deux millions de drogués dont 400.000 héroïnomanes pour une population de 75 millions d'habitants, selon des estimations officielles.

bur/cyj/sw