NOUVELLES
20/12/2012 01:41 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Égypte : Le procureur général retire sa démission

Le procureur général égyptien, Talaat Abdullah, nommé par le président islamiste Mohammed Morsi, a retiré sa démission quelques jours après l'avoir présentée, une décision qui risque de provoquer la furie à quelques heures seulement d'un vote crucial sur un projet de constitution.

Talaat Abdullah a expliqué aux journalistes, jeudi, qu'il avait tout d'abord démissionné en réponse aux pressions des procureurs qui ont manifesté devant chez lui lundi.

Les procureurs lui reprochaient d'avoir fait pression sur un juge pour empêcher la remise en liberté de 130 manifestants anti-Morsi arrêtés plus tôt ce mois-ci.

Le juge faisait enquête sur des affrontements survenus le 5 décembre entre des membres des Frères musulmans et des manifestants anti-Morsi, un des épisodes les plus explosifs à survenir en Égypte au cours des dernières semaines.

M. Morsi avait déclaré, lors d'un discours, que les manifestants avaient admis avoir été payés pour attaquer ses partisans, ce que le juge a réfuté.