NOUVELLES
20/12/2012 06:28 EST | Actualisé 19/02/2013 05:12 EST

Deux policiers égyptiens condamnés pour meurtre obtiennent un nouveau procès

LE CAIRE, Égypte - Deux policiers condamnés à sept ans de prison pour le meurtre d'un jeune homme dont la mort avait contribué au soulèvement de l'an dernier auront droit à un nouveau procès.

La Cour d'appel du Caire a renversé les peines d'emprisonnement, jeudi, et ordonné la tenue d'un nouveau procès.

Le meurtre de Khaled Said était largement considéré comme étant la version égyptienne de la mort du Tunisien Mohammed Bouazizi — le vendeur de fruits qui s'est immolé par le feu, donnant naissance au soulèvement dans ce pays et ensuite au Printemps arabe.

La famille de M. Said et des témoins affirment que les policiers l'ont sauvagement battu à mort après une querelle dans un café Internet d'Alexandrie en juin 2010. Ils avaient présenté, en guise de preuve, des photos montrant son visage tuméfié et fait entendre le récit de plusieurs témoins.