NOUVELLES
19/12/2012 10:25 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Wall Street ouvre sans direction après des indicateurs immobiliers mitigés

La Bourse de New York a ouvert la séance sans direction mercredi, digérant des indicateurs mitigés sur l'immobilier américain et attendant toujours l'issue des négociations sur le budget des Etats-Unis: le Dow Jones lâchait 0,01% alors que le Nasdaq prenait 0,13%.

Vers 14H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average reculait de 1,75 point à 13.349,21 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, avançait de 3,92 points à 3.058,45 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 perdait 0,05% (-0,77 point) à 1.446,02 points.

Wall Street avait clôturé en nette hausse mardi, les investisseurs saluant avec enthousiasme les concessions effectuées par les démocrates et les républicains pour tenter de se rapprocher d'un compromis: le Dow Jones avait gagné 0,87% à 13.350,96 points et le Nasdaq 1,46% à 3.054,53 points.

Les mises en chantier de logements ont reculé aux Etats-Unis en novembre, ce qui est "décevant", a remarqué Julien Thomas, de Natixis.

Mais cette baisse "reste modérée et survient après des gains importants enregistrés les deux mois précédents", a noté l'analyste.

De plus, le nombre de permis de construire accordés par les autorités, indicateur de l'activité à venir, a rebondi de 3,6% par rapport à octobre, ce qui laisse penser que "la reprise du marché immobilier va continuer à s'améliorer progressivement au cours des prochains mois", selon M. Thomas.

Les indices américains restaient par ailleurs soutenus par "l'optimisme croissant" des investisseurs sur le fait que "les responsables politiques vont parvenir à trouver un terrain d'entente sur le budget américain pour éviter le +mur budgétaire+", ont indiqué les experts de Charles Schwab.

Le président démocrate Barack Obama et le chef des républicains John Boehner ont assoupli leurs positions sur la taxation des ménages les plus aisés, accréditant l'hypothèse d'un compromis avant la fin de l'année.

Cela permettrait d'éviter une cure d'austérité forcée néfaste pour une économie américaine encore chancelante.

Le marché obligataire progressait légèrement. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,798% contre 1,827% mardi et celui à 30 ans à 2,978% contre 3,014% la veille.

jum/soe/are

PLUS:afp