NOUVELLES
19/12/2012 11:23 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Une nouvelle enquête sur le désastre de Hillsborough est ordonnée

LONDRES - La Haute Cour de Grande-Bretagne a renversé une décision à l'effet que la mort de 96 partisans de Liverpool lors du désastre de Hillsborough avait été jugée accidentelle, et une nouvelle enquête criminelle sur la tragédie de 1989 a été ordonnée, mercredi.

Les actes repréhensibles et les erreurs qui ont mené à l'écrasement de spectateurs par la foule, à l'occasion d'une demi-finale de la FA Cup contre Nottingham Forest, ont été révélés en septembre après qu'un comité indépendant eut étudié des documents qui étaient auparavant restés secrets. On a ainsi rendu justice à une quête de la vérité que menaient les familles des victimes depuis 23 ans.

Les documents ont montré que la police a manoeuvré de manière sophistiquée pour tenter de porter le blâme sur les partisans de Liverpool qui regardaient le match depuis la section debout du stade, en ordonnant à des policiers de modifier des déclarations ou en insinuant que plusieurs partisans étaient ivres et avaient des antécédents de violence.

Le premier ministre britannique David Cameron a présenté des excuses en septembre pour les erreurs commises par les autorités à l'issue du pire désastre sportif dans l'histoire de la Grande-Bretagne.

Plusieurs membres des familles des victimes étaient présents à la Haute Cour de Londres, mercredi, pour entendre le procureur général Dominic Grieve plaider avec succès afin qu'on renverse les verdicts de morts accidentelles.

Le Lord juge en chef Igor Judge et deux autres juges ont décidé que des nouvelles enquêtes étaient nécessaires.