NOUVELLES
19/12/2012 01:05 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Rapport: la BBC a erré, mais n'a pas cherché à étouffer l'affaire Savile

LONDRES - De la confusion et du désordre — mais pas un camouflage — sont à blâmer dans la gestion par la BBC des allégations de pédophilie contre l'une de ses plus importantes vedettes d'émissions pour enfants, l'animateur Jimmy Savile, laisse entendre une enquête interne, mercredi.

L'enquête, menée par l'ancien patron de Sky News Nick Pollard, blanchit les membres de la direction de la BBC des soupçons de camouflage d'une affaire potentiellement embarrassante. Elle a plutôt parlé d'une gestion défaillante et d'un faible leadership pour expliquer le fait qu'un reportage planifié sur l'animateur Jimmy Savile n'ait jamais été diffusé à l'émission phare «Newsnight».

Lorsque le réseau rival ITV a diffusé un reportage similaire en octobre sur Jimmy Savile, mort en 2011 à l'âge de 84 ans, la BBC a subi des feux nourris pour avoir mis en ondes pendant des décennies un agresseur sexuel allégué et pour avoir éliminé sa propre histoire sur la vedette.

M. Pollard a fait valoir que la décision de la BBC de ne pas diffuser le reportage à «Newsnight» était clairement «sans fondement», tout en disant croire qu'elle avait été prise «de bonne foi».