NOUVELLES
19/12/2012 12:11 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Messi n'est pas prophète

Adulé sur la planète soccer, le prolifique Argentin Lionel Messi n'est pas le sportif de l'année dans son pays, qui lui a préféré le boxeur Sergio Martinez.

Malgré ses 90 buts inscrits en 2012, Messi a été battu au scrutin par celui que ses compatriotes surnomment « Maravilla », la Merveille.

Le pugiliste de 37 ans s'est fait remarquer grâce à sa victoire sur le Mexicain Julio Cesar Chavez pour le titre WBC.

« Je suis très heureux, très ému. C'est un honneur de remporter ce prix contre des athlètes tels que Sebastian Crismanich (taekwondo, seul médaillé d'or de l'Argentine aux JO de Londres) et "Leo" Messi. On ne s'attend pas à cela », a expliqué Martinez lors de la cérémonie de remise du trophée.

Sa faible production avec la sélection nationale argentine pourrait bien avoir coûté le titre à Messi. En guise de consolation, il a mis la main sur le prix du meilleur footballeur, devant Sergio Agüero (Manchester City) et Gonzalo Higuain (Real Madrid).