NOUVELLES
19/12/2012 12:09 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Lotto-Belisol: stabilité autour de Greipel et Van Den Broeck

L'équipe cycliste belge Lotto-Belisol, présentée mercredi à Hasselt (nord) à la presse, misera en 2013 sur la stabilité autour de ses leaders, l'Allemand André Greipel et les Belges Jurgen Van Den Broeck, Jelle Vanendert et Jurgen Roelandts.

"Nous avons conservé quasiment le même noyau qu'en 2012 et nos jeunes coureurs ont progressé. Seul Gianni Meersman nous a quitté. L'objectif est donc de faire mieux que l'an passé", a expliqué le manager général Marc Sergeant.

En 2012, l'équipe parrainée par la Loterie nationale belge avait engrangé 27 succès, principalement grâce aux 19 succès décrochés par son sprinter Greipel.

Triple vainqueur d'étapes lors du dernier Tour de France, l'Allemand sera à nouveau protégé dans la Grande Boucle.

"L'arrivée de Mark Cavendish chez Omega Pharma (le concurrent belge de Lotto, ndlr), où le Britannique disposera d'un fameux train à son service, ne change rien à mes ambitions", a assuré Greipel mercredi.

"J'aurai moi aussi des équipiers capables de me placer et j'ai prouvé par le passé que je ne dois craindre personne", a-t-il poursuivi.

En juillet sur les routes du Tour, Greipel partagera les responsabilités avec Jurgen Van Den Broeck, véritablement "obsédé" par un podium à Paris.

"Jurgen ne pense qu'à ça. Le top-3 du Tour, c'est pour cela qu'il s'entraîne, même s'il est conscient que ce sera très très difficile", a déclaré Sergeant.

"Je pourrais me concentrer sur le Giro ou sur la Vuelta. Mais le Tour, c'est la course que j'aime plus que toute autre. Et il se fait que cela reste la course la plus importante du monde", a justifié Van Den Broeck.

Lotto, qui se doit de briller sur les routes belges, mise sur l'ancien champion de Belgique Jurgen Roelandts pour les classiques flamandes.

"Je sais qu'il possède le potentiel pour remporter le Tour des Flandres ou Paris-Roubaix", assure Sergeant.

"J'en suis convaincu, embraie Roelandts (27 ans). J'ai beaucoup travaillé ma puissance lors des entraînements. J'ai maintenant le coffre pour conclure des courses de plus de 250 km. Avec un peu de réussite, je pourrai en décrocher une cette saison".

Lors des classiques ardennaises, l'homme protégé sera Jelle Vanendert, 2e de l'Amstel et 4e de la Flèche wallonne en 2012. Le grimpeur, vainqueur de l'étape du plateau de Beille du Tour de France 2011, se mettra ensuite au service de Van Den Broeck dans la Grande Boucle.

bnl/gv