NOUVELLES
19/12/2012 02:16 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Les conservateurs se débarrassent de règles pour les salons d'armes à feu

OTTAWA - Le gouvernement conservateur a abrogé des règles devant s'appliquer aux salons d'armes à feu, suivant en ce sens la recommandation du même comité conseil dont le premier ministre a récemment écarté les suggestions.

Ces modifications abrogent une série de règles adoptées par les libéraux en 1998, mais jamais entrées en vigueur, après des années de reports.

Ces normes auraient obligé l'organisateur d'un salon sur les armes à feu à avertir les autorités locales et le contrôleur provincial des armes à feu avant l'événement, et d'assurer la sécurité de l'endroit et des visiteurs.

Le gouvernement dit avoir consulté le Comité consultatif canadien sur les armes à feu du ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, qui estimait que la grande majorité des organisateurs de salons sur les armes à feu et des exposants suivaient déjà les règles.

Plus tôt ce mois-ci, le premier ministre Stephen Harper a rapidement écarté d'autres recommandations de ce comité, qui suggéraient d'adoucir certaines lois sur le contrôle des armes.

Les contrôleurs provinciaux des armes à feu avaient indiqué au gouvernement fédéral qu'ils appuyaient les règles de sécurité pour les salons sur les armes à feu, et rappelé certains incidents de trafic et de possession illégale lors de tels événements.