NOUVELLES
19/12/2012 11:39 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Le FMI ne veut pas qu'Ottawa rehausse les taux d'intérêt pour l'instant

OTTAWA - Le Fonds monétaire international (FMI) demande à Ottawa de ne pas hausser les taux d'intérêt avant que l'économie n'aille mieux. Le FMI prévoit d'ailleurs une croissance économique inférieure à deux pour cent au pays pour la prochaine année.

Dans un nouveau rapport, l'institution financière indique que l'économie canadienne a également ralenti en 2012. Selon l'organisme sis à Washington, le scénario le plus optimiste prévoit une hausse de la croissance à la fin de 2013, ce qui pourrait alors ouvrir la porte à une hausse des taux d'intérêt.

Le FMI avertit toutefois que malgré ses perspectives modestement encourageantes, tous les risques font en sorte que la performance économique canadienne pourrait en fait être pire que prévu.

Si le pire se produit, la Banque du Canada est toujours en mesure de procéder à un assouplissement de sa politique monétaire en réduisant davantage ses taux d'intérêt, signale le FMI.

Selon l'organisme, les gouvernements canadiens agissent correctement en tentant de réduire les déficits, mais ils devraient également être prêts à faire marche arrière avec un nouveau programme de relance économique si un nouveau choc se produisait.

À moins de circonstances imprévues, le FMI calcule que l'économie canadienne devrait croître d'un peu moins de deux pour cent en 2013 et d'environ 2,25 pour cent en 2014.