NOUVELLES
19/12/2012 10:52 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Décès de Robert Bork, dont la nomination à la Cour suprême avait été rejetée

Robert Bork, un ancien juge fédéral conservateur qui avait été choisi par Ronald Reagan pour siéger à la Cour suprême avant d'être retoqué par le Sénat au terme d'une vaste controverse, est décédé mercredi à l'âge de 85 ans, ont annoncé les médias américains.

Sa nomination à la plus haute juridiction du pays avait été rejetée en 1987 par une majorité de 58 sénateurs contre 42 après un débat houleux sur les libertés individuelles, les droits des Noirs et des femmes, comme celui à l'avortement auquel il était hostile. Il était aussi un grand militant de la prépondérance du pouvoir exécutif.

Très marqué politiquement, cet homme controversé avait auparavant occupé la place unique d'avocat du gouvernement de 1973 à 1977, en plein scandale du Watergate. Au cours du "massacre du samedi soir" 20 octobre 1973, il avait alors renvoyé le procureur indépendant chargé de l'enquête du Watergate, Archibald Cox, sur l'ordre du président Richard Nixon.

En qualité d'avocat du gouvernement, il avait aussi plaidé à la Cour suprême avant d'être nommé juge fédéral près de la Cour d'appel de Washington, où il a siégé entre 1982 et 1988.

Après son échec à la Cour suprême, il était redevenu avocat, auteur et professeur de droit à la prestigieuse université de Yale. Sa famille a confirmé son décès aux médias, mercredi matin à Arlington, près de Washington. Il souffrait de problèmes cardiaques et pulmonaires.

chv/bdx