NOUVELLES
19/12/2012 07:13 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Arrivée du président français en Algérie pour une visite d'Etat

Le président français François Hollande est arrivé mercredi en Algérie pour une visite d'Etat de 36 heures avec la volonté d'ouvrir une nouvelle page dans la relation politique et économique entre les deux pays, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'avion présidentiel s'est posé à l'aéroport international d'Alger peu avant 12h00 GMT.

François Hollande, accompagné de sa compagne Valérie Trierweiler, a été accueilli avec tous les honneurs à sa descente de l'avion par son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika avec lequel il devait s'entretenir dans l'après-midi.

Le chef de l'Etat français est accompagné d'une délégation de près de 200 personnes dont neuf ministres, une douzaine de responsables politiques et une quarantaine d'hommes d'affaires, des écrivains, des artistes parmi lesquels le comédien né en Algérie Kad Merad, très populaire en France, et une centaine de journalistes.

Dès mercredi soir, MM. Hollande et Bouteflika devraient adopter une "déclaration conjointe" ouvrant la voie à une coopération tous azimuts.

Les deux chefs d'Etat devaient ensuite assister à "la signature de 7 à 8 accords touchant plusieurs secteurs dont la défense, l'industrie, l'agriculture, la culture, l'enseignement et la formation", a indiqué le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal.

L'un d'eux, âprement négocié, portera sur la construction près d'Oran (ouest) d'une usine de montage de Renault susceptible de produire à compter de 2014 au moins 25.000 véhicules par an.

Deux temps forts marqueront jeudi cette visite. Dans la matinée, le président français prononcera un discours solennel devant les deux chambres du Parlement réunies. François Hollande entend porter à cette occasion un regard "lucide" sur le passé, 132 années de colonisation française et une guerre de libération sanglante.

Puis, dans l'après-midi, il se rendra à Tlemcen, 580 kilomètres plus à l'ouest, pour une rencontre avec des étudiants de l'université de la ville qui le fera docteur honoris causa.

ha/bmk/vl