NOUVELLES
19/12/2012 08:36 EST | Actualisé 18/02/2013 05:12 EST

Allemagne - Bayern Munich: Rummenigge défend Ribéry

Karl Heinz Rummenigge, le patron du Bayern Munich, espère que l'international français Franck Ribéry ne sera pas sanctionné pour le carton rouge reçu mardi soir lors de la victoire à Augsbourg (2-0) en Coupe d'Allemagne, estimant la sanction injustifiée.

"Clairement, ça ne valait pas un carton rouge. Franck a réagi à ce que le Sud-coréen (Ja-Cheol Koo) avait fait avant. C'est impossible alors qu'il (Koo) n'ait eu qu'un carton jaune", a déclaré mercredi Rummenigge.

Après une faute de Ribéry sur Koo, le Sud-coréen avait saisi par le cou le Français qui avait répliqué par une gifle avant de se mettre à l'écart. L'arbitre avait adressé un avertissement à Koo et un rouge à Ribéry (47e), sa première exclusion de la saison.

Rummenigge appelle la Fédération allemande (DFB) à revoir les images et prendre la même décision que dans le cas du latéral de Dortmund, Marcel Schmelzer, exclu contre Wolfsburg (2-3) pour une main dans la surface imaginaire et qui n'a donc pas été sanctionné par la commission de discipline de la DFB.

Tout en reconnaissant que le milieu français avait répondu à une provocation, son entraîneur Jupp Heynckes est moins clément: "Le carton rouge est justifié. Bien sûr, il a été provoqué. Mais un joueur de cette classe ne doit pas réagir ainsi".

L'ex-Marseillais, 29 ans, avait offert l'ouverture du score à Mario Gomez (26e), sa neuvième passe décisive de la saison, avant son exclusion deux minutes après le retour des vestiaires.

Réduit à dix, le Bayern s'est tout de même qualifié pour les quarts de finale du +Pokal+, à l'occasion de son dernier match avant la trêve hivernale.

sg/el