NOUVELLES
18/12/2012 02:19 EST | Actualisé 17/02/2013 05:12 EST

La Grande-Bretagne augmente le financement octroyé aux sports olympiques

LONDRES - La Grande-Bretagne injecte davantage de fonds dans les sports olympiques, avec l'objectif avoué de remporter plus de médailles aux Jeux de Rio en 2016 qu'elle en a obtenues, à titre de pays hôte à Londres, cette année.

Malgré la poursuite des mesures d'austérité en Grande-Bretagne, l'organisme sportif a promis mardi d'investir 276 millions de livres (441 millions$ CAN) — soit une augmentation de cinq pour cent — afin de gagner 66 médailles au Brésil, soit une de plus que le total record de Londres.

«C'est une tâche colossale, a déclaré le ministre des Sports, Hugh Robertson, à The Associated Press. Mais il y a des disciplines dans lesquelles nous aurions pu mieux faire à Londres. Si nous obtenons de meilleurs résultats dans celles-là et que nous continuons de s'améliorer dans les autres, il n'y a aucune raison que nous ne réussissions pas.»

Transportée par des foules passionnées chez elle, la Grande-Bretagne a terminé troisième au tableau des médailles d'or à Londres, avec 29, derrière les États-Unis et la Chine. Le pays a pris le quatrième rang au tableau des médailles avec 65, derrière les États-Unis, la Chine et la Russie.

«Nous voulons être la première nation de l'histoire récente à avoir le plus de succès dans les Jeux olympiques et paralympiques, après avoir été le pays hôte, a affirmé Liz Nicholl, directrice générale de UK Sport, l'organisme qui distribue les fonds du gouvernement et de la loterie nationale aux sports olympiques.

Le cyclisme a procuré au pays le plus de médailles, soit 12, suivi de l'aviron avec neuf. Les deux disciplines recevront 30 millions de livres chacune (48 millions$ CAN) afin de maintenir leur suprématie.

La boxe est le grand gagnant, en recevant 4,25 millions de livres de plus (6,8 millions$CAN)qu'au cours du dernier cycle olympique.

La natation britannique, qui a obtenu des résultats en deçà des espérances à Londres, est une des cinq disciplines qui voit son financement olympique être réduit. Le basketball, le handball, la lutte et le tennis de table ne recevront pas d'argent du tout.

Le financement des sports paralympiques est en hausse de 43 pour cent, à 70,2 millions de livres (112,4 millions$ CAN). C'est un énorme engagement du gouvernement britannique, au moment où les familles et les entreprises ressentent les conséquences négatives d'une économie fragilisée.

«Les Jeux de Londres ont inspiré la population et convaincu les femmes et les hommes politiques à prendre des engagements», a résumé Nicholl.