NOUVELLES
18/12/2012 03:59 EST | Actualisé 17/02/2013 05:12 EST

Irak: la Banque mondiale adopte un plan d'aide de 900 millions de dollars

La Banque mondiale (BM) a approuvé mardi un plan d'aide de 900 millions de dollars pour l'Irak afin de soutenir la création d'emplois dans le pays et l'aider à mieux gérer ses ressources naturelles, notamment pétrolières.

"Le soutien de la Banque mondiale à l'Irak pendant les quatre prochaines années se concentrera sur la création d'emplois (...) et la mise en place d'institutions plus fortes", a indiqué dans un communiqué la BM, assurant avoir élaboré ce plan avec les autorités locales et la société civile irakienne.

Selon la Banque mondiale, ce plan doit notamment donner les moyens au pays, encore théâtre de nombreuses violences, de gérer de manière "appropriée" ses vastes ressources pétrolières et minières.

"En tant que pays en conflit, l'Irak reste fragile et son économie est dominée par un imposant secteur public hérité de la centralisation" du pouvoir, précise la BM, affirmant que sa stratégie vise à "diversifier" les sources de revenus du pays.

Les exportations de brut constituent une très large part des revenus du gouvernement, et Bagdad cherche à en augmenter nettement la production et la vente dans les années à venir pour financer la reconstruction du pays et de son économie, dévastés par la guerre.

"L'Irak ouvre un chapitre de sa longue et riche histoire. C'est un chapitre dans lequel la population passe en premier et où son immense potentiel humain, ses vastes ressources naturelles et sa position stratégique seront au coeur de son redressement", a déclaré Ferid Belhaj, le directeur de la BM en Irak, cité dans le communiqué.

jt/sl/sam