NOUVELLES
18/12/2012 10:47 EST | Actualisé 17/02/2013 05:12 EST

Chili: trois journalistes enquêtant sur l'ère Pinochet intimidés, cambriolés

SANTIAGO, Chili - Trois journalistes chiliens enquêtant sur des violations des droits de la personne pendant la dictature du général Augusto Pinochet ont été victimes d'introductions par effraction dans leurs résidences au cours des derniers jours, ont dénoncé des groupes de presse.

Mauricio Weibel, correspondant au Chili pour l'agence de presse allemande DPA, s'est fait cambrioler à la maison au cours du week-end. Les voleurs se sont emparés d'un ordinateur qui contenait des fichiers sur ses enquêtes, a indiqué l'agence lundi.

Le groupe Reporters sans frontières a ajouté que deux autres journalistes, Cristobal Pena et Javier Rebolledo, tous deux auteurs de livres, ont également les cibles d'introductions par effraction.

M. Weibel a expliqué mardi que les trois journalistes intimidés menaient des enquêtes sur des violations des droits de la personne ou ont témoigné en lien à de telles enquêtes.

Ce dernier avait par exemple publié des articles sur des documents précédemment classifiés portant sur le rôle de l'intelligence militaire durant le régime de Pinochet, en place de 1973 à 1990.

Reporters sans frontières a indiqué que M. Rebolledo s'était fait voler un disque dur qui contenait de l'information sur des enquêtes liées à des crimes qui auraient été perpétrés pendant la dictature.

L'organisme a exigé des autorités chiliennes qu'elles enquêtent sur l'affaire et protègent les journalistes et leurs familles.