Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une vague d'attentats fait au moins 25 morts en Irak

BAGDAD - Une vague d'attentats a fait au moins 25 morts et des dizaines de blessés en Irak lundi, frappant notamment plusieurs enclaves ethniques.

L'attaque la plus meurtrière s'est produite à Al-Mouafaqiyah, un village habité par des membres de l'ethnie chabake. Sept personnes ont été tuées et 11 autres blessées lors d'un attentat à l'explosif.

Le village se situe près de la ville de Mossul, à 365 kilomètres au nord-ouest de Bagdad, et est réclamé à la fois par les Arabes, les Turkmènes et les Kurdes. Les Chabakes ont leur propre langue et leurs propres croyances religieuses.

Ailleurs dans le nord du pays, deux voitures piégées ont explosé dans un secteur majoritairement turkmène de la ville de Tuz Khormato, faisant cinq morts et 26 blessés. Là aussi, Arabes, Turkmènes et Kurdes se disputent le contrôle de la ville.

Les autres victimes ont perdu la vie lors d'une série d'autres attentats à l'explosif, dont six personnes qui ont été fauchées par l'explosion d'une voiture piégée dans un marché en plein air du nord-est de Bagdad.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.