Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nomination du premier sénateur noir du Sud depuis plus d'un siècle

Le Sénat des États-Unis comptera bientôt son premier membre noir originaire du Sud depuis plus d'un siècle. La gouverneure républicaine de la Caroline du Sud, Nikki Haley, a choisi lundi le représentant républicain Tim Scott pour être le prochain sénateur de l'État.

M. Scott, qui était déjà le seul républicain noir de la Chambre des représentants, remplacera Jim DeMint, qui a annoncé plus tôt ce mois-ci qu'il abandonnait son siège pour diriger un groupe de réflexion conservateur. Sa démission entrera en vigueur le 1er janvier.

La décision de la gouverneure Haley fait de Tim Scott le premier sénateur républicain noir originaire du Sud depuis la période de reconstruction ayant suivi la guerre de Sécession. Il deviendra le quatrième sénateur noir de toute l'histoire américaine, et le premier sénateur noir depuis que Barack Obama, ancien sénateur de l'Illinois, a été élu à la présidence.

Sa nomination au Sénat est le point culminant de sa carrière politique fulgurante en Caroline du Sud. Il y a seulement quatre ans, il était président du conseil municipal de Charleston.

En 2008, il est devenu le premier républicain noir de la législature de la Caroline du Sud en plus d'un siècle, et en 2010, il a remporté un siège à la Chambre des représentants à Washington avec 65 % des voix dans sa circonscription.

Tim Scott sera sénateur pendant deux ans et devra se faire élire en novembre 2014 s'il souhaite rester à ce poste.

Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.