NOUVELLES
17/12/2012 05:05 EST | Actualisé 16/02/2013 05:12 EST

Les fabricants d'armes en baisse à Wall Street après la tuerie de Newtown

Les titres de fabricants d'armes à feu ont terminé en baisse lundi à Wall Street alors que s'intensifiaient à Washington les pressions pour un contrôle accru des armes après la tuerie vendredi à l'école primaire de Newtown dans le Connecticut (nord-est).

L'action de Smith & Wesson a perdu 5,20% à 8,65 dollars et celle de Sturm, Ruger & Company 3,45% à 44 dollars à la Bourse de New York.

Elles ont respectivement reculé de 9,33% et 7,81% par rapport au prix de clôture jeudi.

Même si la Maison Blanche a indiqué lundi n'avoir pas de "programme spécifique" à annoncer pour lutter contre la violence due aux armes à feu, le porte-parole de la présidence Jay Carney a rappelé que Barack Obama soutenait toujours l'interdiction des armes d'assaut, qui a expiré en 2004 faute d'accord du Congrès de l'époque.

Après la fusillade qui a fait vendredi 26 morts dont 20 enfants, nombre de groupes de citoyens ou d'élus, comme le maire de New York Michael Bloomberg, ont appelé M. Obama à oeuvrer pour que la circulation des armes soit plus fortement encadrée.

Le président s'est pour l'instant gardé d'entrer dans les détails d'une entreprise qui s'annonce très ardue sur le plan politique.

Le droit de s'armer, inscrit dans la Constitution, est âprement défendu par des groupes de pression comme le lobby des fabricants d'armes (NRA), et la quasi-totalité des républicains leur emboîtent le pas.

Smith & Wesson a annoncé récemment que ses ventes pour le deuxième trimestre de son année fiscale, allant de août à octobre, avait atteint un record, à 136,60 millions de dollars, et étaient en hausse de 48% sur un an. L'entreprise avait aussi indiqué à cette occasion qu'elle relevait ses prévisions de bénéfices pour son année fiscale 2013.

Sturm, Ruger & Company, spécialisé dans les armes de petit calibre, a également fait part de ventes en hausse au troisième trimestre de 47% par rapport à la même période en 2011.

La société Bushmaster fabricant de l'arme principalement utilisée par Adam Lanza lors de la tuerie de Newtown, le Bushmaster .223, n'est pas cotée en Bourse.

jum/sl/rap