NOUVELLES
17/12/2012 06:08 EST | Actualisé 16/02/2013 05:12 EST

Les ambulanciers de la CSN manifestent dans plusieurs régions du Québec

MONTRÉAL - Des ambulanciers-paramédics affiliés à la CSN ont manifesté lundi dans plusieurs régions du Québec dans l'espoir de faire débloquer les négociations visant à renouveler leur convention collective.

Des rassemblements ont été organisés lundi près du pont Jacques-Cartier, à Montréal, mais aussi en Montérégie, à Québec, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et en Abitibi-Témiscamingue.

L'automne dernier, les 2500 ambulanciers-paramédics membres de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont rejeté à 71 pour cent une entente de principe conclue avec le ministère de la Santé et des Services Sociaux et les associations patronales.

L'exécutif du syndicat espère maintenant en arriver à un nouveau règlement d'ici Noël. Or, aucune date n'a encore été fixée pour reprendre les discussions.

Une série de moyens de pressions à caractère administratif ont été mis en branle le 26 novembre. Les ambulanciers-paramédics refusent par exemple d'encadrer les stagiaires et d'escorter le personnel médical.

Sans contrat de travail depuis le 1er avril 2010, les syndiqués menacent de déclencher une grève générale illimitée la veille de Noël, le 24 décembre. Protégés par la loi, les services essentiels tels que les transports d'urgence sont respectés et continueront à l'être si la grève est déclenchée.

Le porte-parole syndical, Réjean Leclerc, croit même qu'un nombre accru d'ambulanciers pourraient être appelés à travailler durant une grève en raison de certaines dispositions législatives.