NOUVELLES
17/12/2012 08:11 EST | Actualisé 16/02/2013 05:12 EST

Le Hamas à égalité avec le Fatah en cas d'élection (sondage)

Le Hamas, au pouvoir à Gaza, progresse dans les intentions de vote et fait désormais jeu égal avec le Fatah du président Mahmoud Abbas, selon un sondage réalisé en Cisjordanie et à Gaza par le Palestinian Center for Policy and Survey Research (PSR) et publié lundi.

Cette enquête a été effectuée après l'opération israélienne à Gaza (14-21 novembre) et la visite à Gaza du chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal (7-10 décembre), ou encore le vote du 29 novembre accordant à la Palestine le statut d'Etat observateur à l'ONU à l'initiative de M. Abbas.

Dans le climat d'unité nationale qui en a résulté, le PSR souligne "une augmentation spectaculaire de l'optimisme sur les chances de la réconciliation et de la réunification de la Cisjordanie et de la bande de Gaza", non seulement par rapport à septembre mais "plus significativement, depuis la séparation en juin 2007".

Une majorité de personnes interrogées croit à la réunification entre Gaza et la Cisjordanie gouvernée par le Fatah, 39% dans un proche avenir, 40% à plus long terme. Ils ne sont plus que 18% à considérer la division comme définitive, contre 42% dans la précédente étude du PSR trois mois plus tôt.

En cas d'élection présidentielle immédiate, M. Abbas, qui a exclu de se représenter, serait devancé par le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh (45 contre 48%), qui enregistrerait son meilleur score depuis la victoire du Hamas aux législatives de 2006.

En septembre, M. Abbas était donné gagnant par 51% contre 40% pour M. Haniyeh, rappelle l'institut basé à Ramallah (Cisjordanie).

L'ancien chef du Fatah pour la Cisjordanie Marwan Barghouthi, emprisonné à perpétuité en Israël, l'emporterait sur M. Haniyeh, mais par 51% contre 41%, alors que son avance était de 61% contre 32% il y a trois mois.

Si les élections législatives se tenaient aujourd'hui, 78% des personnes interrogées y participeraient: le Fatah recueillerait 36% des voix (-1) et le Hamas 35% (+7).

Ce sondage a été réalisé en face à face sur un échantillon de 1.270 adultes du 13 au 15 décembre en Cisjordanie et à Gaza, avec une marge d'erreur de 3%.

sst/fc