NOUVELLES
17/12/2012 07:39 EST | Actualisé 16/02/2013 05:12 EST

La Sun Life vend des activités américaines de rentes 1,35 milliard $ US

MONTRÉAL - La Financière Sun Life (TSX:SLF) a annoncé lundi la vente d'activités américaines de rentes et de certaines activités d'assurance-vie à Delaware Life Holdings pour 1,35 milliard $ US.

Le montant de la transaction sera rajusté en fonction du rendement de ces activités d'ici sa conclusion, prévue à la fin du deuxième trimestre de 2013.

Selon le président et chef de la direction de la Sun Life, Dean Connor, cette transaction est une «transformation» pour l'assureur.

«Nous croyons qu'elle repositionne vraiment et fondamentalement l'entreprise d'une façon unique par rapport aux autres sociétés d'assurance-vie en Amérique du Nord et qu'elle réduit le risque et démystifie la société», a-t-il fait valoir lundi lors d'un entretien.

«L'incertitude et le risque entourant ces activités de rentes à capital variable ont été un empêchement pour les investisseurs alors nous croyons que la transaction élimine cela et nous permet de nous concentrer sur nos quatre piliers de croissance.»

Sun Life est le dixième plus grand fournisseur de services d'assurance collective aux États-Unis et les actifs sous gestion de sa filiale de gestion de placements MFS, établie à Boston, s'élèvent à plus de 300 milliards $ US.

La société espère croître pour pouvoir devenir un des cinq plus grands fournisseurs de services volontaires et aider MFS à faire croître ses bénéfices d'exploitation jusqu'à deux milliards $ US en 2015 — un de ses objectifs avoués — et à afficher un rendement des capitaux propres d'exploitation de 12 à 13 pour cent.

«C'est une activité qui tourne à plein régime, elle va vraiment bien, obtient une performance d'investissement fantastique avec une trajectoire de croissance très rapide, alors nous sommes très positifs au sujet du marché américain pour ce qui est de ces deux entreprises», a expliqué M. Connor depuis Toronto.

Les activités américaines de rentes ont été compliquées ces dernières années par plusieurs facteurs, notamment les faibles taux d'intérêt, les difficultés des marchés boursiers et la hausse substantielle des montants de capitaux requis par les autorités réglementaires.

Selon la Sun Life, la transaction annoncée lundi retranchera environ 22 cents par action aux résultats de l'an prochain et réduira la valeur comptable de la Sun Life de 950 millions $, soit environ 1,60 $ par action.

Cependant, l'entente augmentera les réserves d'argent de la Sun Life à 1,9 milliard $, ce qui l'aidera à financer des acquisitions de plus petite importance.

M. Connor a précisé que la Sun Life prévoyait maintenir le niveau de ses dividendes sur ses actions ordinaires et utiliser environ 350 millions $ du produit de la vente pour rembourser une dette qui arrive à échéance en juin.

Les activités vendues comptent 120 employés à Lethbridge, en Alberta, et 380 autres à Wellesley, au Massachusetts, et à Waterford, en Irlande.

L'agence de notation DBRS a indiqué lundi que la transaction annoncée lundi n'affectait pas sa décision, prise en septembre, de placer la dette de Sun Life et la notation de ses actions privilégiées sous surveillance avec implications négatives pour témoigner de la faible rentabilité de l'entreprise et de la volatilité des résultats associée aux forces externes au marché.

Selon DBRS, la vente était attendue et l'évaluation de la Sun Life tenait déjà compte de sa gestion du crédit et du risque du marché boursier.

La transaction est assujettie aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles.

La Financière Sun Life emploie environ 16 000 personnes, dont 7000 au Canada, et compte des activités d'assurance, de gestion de patrimoine et de fonds communs à travers le monde.

L'action de la Financière Sun Life a reculé lundi de 1,09 $, soit 3,9 pour cent, à 26,74 $ à la Bourse de Toronto.