NOUVELLES
17/12/2012 10:41 EST | Actualisé 16/02/2013 05:12 EST

La Grèce a des problèmes de recouvrement d'impôt, prévient l'UE

ATHÈNES, Grèce - Les efforts de recouvrement de l'impôt de la Grèce sont insuffisants pour permettre au gouvernement de réduire sa dette astronomique, a prévenu lundi l'Union européenne.

Le groupe de travail européen qui aide la Grèce à surmonter la crise financière qui l'a placée au bord de la faillite affirme qu'Athènes peine toujours à gérer d'anciennes créances fiscales. À moins de deux mois de la fin de l'exercice financier 2012, la Grèce a besoin de récupérer un milliard d'euros de plus pour atteindre la cible de 2 milliards d'euros établie par l'Union européenne.

La Grèce n'a vérifié les livres que de 88 contribuables importants, soit nettement moins que la cible de 300 déterminée pour 2012, et de 467 individus très fortunés, tandis que l'objectif était de 1300.

Le vice-président de l'Union européenne, Olli Rehn, a néanmoins estimé que la Grèce s'attaque à ses problèmes avec détermination et courage.

La semaine dernière, le gouvernement grec a proposé une simplication de son système fiscal qui verrait ceux gagnant plus de 42 000 euros par année être imposé à un taux maximal de 42 pour cent.

De plus, trois taux d'imposition de 22 pour cent, 32 pour cent et 42 pour cent remplaceraient les huit taux actuellement en vigueur, qui s'étirent de 18 pour cent à 45 pour cent.