NOUVELLES
17/12/2012 09:47 EST | Actualisé 16/02/2013 05:12 EST

Hausses d'impôts: François Hollande félicite les Français qui restent en France

PARIS - Le président François Hollande a rendu hommage lundi aux entrepreneurs qui établissent leurs compagnies en France alors que fait rage un débat à savoir si les hausses d'impôts prévues pour les Français les plus riches poussent ces derniers à quitter le pays.

M. Hollande a annoncé une série de nouvelles mesures fiscales, dont la création d'une tranche d'imposition de 75 pour cent pour les revenus excédant 1 million d'euros, qui ont suscité bien de la grogne au sein de la population.

La polémique s'est intensifiée lorsque Gérard Depardieu a révélé au début du mois de décembre qu'il déménageait à Néchin, un petit village belge se trouvant à environ 1,5 kilomètre de la ville de Lille, dans le nord de la France, afin de payer moins d'impôts.

Le premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a accueilli cette nouvelle avec humeur, traitant l'acteur de «minable» et l'accusant de ne pas avoir le sens de la patrie.

M. Depardieu a répliqué avec une lettre ouverte cinglante publiée dimanche dans laquelle il renonce à son passeport français et à sa carte de sécurité sociale, qu'il dit ne jamais avoir utilisée.

Le monstre sacré du cinéma français n'est pas le premier à partir. L'homme le plus riche de France, Bernard Arnault, dont la fortune est évaluée à 41 milliards $ US, demande lui aussi la citoyenneté belge.

Lundi, le président français s'est bien gardé de jeter de l'huile sur le feu, se contentant de remercier ceux qui acceptent de payer leurs impôts en France, de produire en France, de créer des emplois en France et de servir leur pays.