Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Gabart de peu

François Gabart est le meneur de la flotte du Vendée Globe dans les mers du sud après 37 jours de course et deux caps sur trois.

Au dernier classement, le skipper de Macif devançait de 20 milles nautiques Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), son rival, après 10 600 milles de course.

François Gabart va vite, au point d'avoir obtenu le record du monde en 24 heures (545,34 milles en un jour).

« La mer est, particulièrement, désordonnée, anarchique, un vrai bazar, a-t-il expliqué, lundi. Ce phénomène est certainement dû au mélange des 50 000 dépressions passées ici en cinquante ans. »

Armel Le Cléac'h avait été le premier à passer l'Équateur et le cap de Bonne-Espérance, François Gabart a été le premier au Cap Leeuwin en Australie.

Le skipper de Macif l'a franchi au bout de 34 jours et 10 heures en battant le record établi par Vincent Riou avec 36 jours et 12 heures en 2005, l'année de sa victoire.

« Parfois, à bord, pour se tenir, c'est un peu chaud : ça bouge beaucoup, ça mouille, c'est rock and roll », a décrit le marin breton, deuxième en 2009.

Rattrapé par un anticyclone la semaine dernière, Jean-Pierre Dick sort juste de ce creux de vague sans vent. Il est en troisième place à 389 milles de la tête.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.