NOUVELLES
17/12/2012 10:08 EST | Actualisé 16/02/2013 05:12 EST

Afrique du Sud: soupçons de matches truqués peu avant le Mondial de 2010

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - L'Association sud-africaine de football a suspendu son président et quatre autres officiels, lundi, après qu'un rapport de la FIFA, sur les matches truqués à l'approche du Mondial de 2010, ait amené des preuves de manigances d'un réseau de parieurs, concernant un ou plusieurs matches.

L'association a présenté ses excuses à la FIFA et s'est engagée à amorcer une enquête interne. On a demandé au président Kirsten Nematandani de délaisser volontairement son poste pendant l'enquête.

Dennis Mumble, Lindile 'Ace' Kika, Adeel Carelse et Barney Kujane ont reçu la même demande. Mwelo Nonkonyana, v.-p. de l'association, a été nommé président par intérim.

L'association a reconnu avoir été infiltrée en 2010 par Wilson Perumal, condamné en lien des matches truqués, depuis ce temps, et sa fausse entreprise Football4U, qui masquait des réseaux asiatiques de paris.

Il n'y pas de joueurs impliqués dans cette affaire sud-africaine. On soupçonne plutôt des arbitres d'avoir manipulé un ou des matches amicaux de l'équipe nationale pour favoriser les paris - possiblement un gain de 5-0 contre le Guatemala et une victoire de 2-1 face aux Colombiens, à la fin mai 2010.