NOUVELLES
16/12/2012 05:33 EST | Actualisé 15/02/2013 05:12 EST

Obama arrive à Newtown, théâtre du massacre dans une école (AFP)

Barack Obama est arrivé dimanche à Newtown (nord-est), théâtre de la fusillade qui a tué 20 enfants et six adultes vendredi dans une école primaire, a constaté un journaliste de l'AFP voyageant avec le président des Etats-Unis.

Le convoi de M. Obama s'est immobilisé devant un lycée de cette petite ville du Connecticut peu après 17H15 (22H15 GMT). Le président doit y rencontrer des proches des victimes et des membres des services d'urgence, avant de prononcer une allocution lors d'une cérémonie religieuse oecuménique en début de soirée.

Vingt enfants âgés de six et sept ans et six adultes, membres de l'encadrement, ont été tués vendredi matin par un tireur qui a fait irruption dans l'école Sandy Hook, avant de se suicider.

Samedi matin, lors de son allocution hebdomadaire, M. Obama avait appelé ses compatriotes à être solidaires des proches des victimes de la fusillade, l'un des pires massacres jamais commis dans un établissement scolaire aux Etats-Unis.

M. Obama, qui avait essuyé ses larmes lors de sa première réaction vendredi à la fusillade, a estimé samedi que cette tuerie devait donner le signal pour "prendre des mesures significatives pour empêcher de telles tragédies. Indépendamment de la politique politicienne".

Mais il n'est pas entré dans les détails, alors que des responsables politiques américains et des éditorialistes ont appelé à s'attaquer sérieusement au contrôle de la circulation des armes, un sujet sur lequel M. Obama, réélu le 6 novembre dernier, est resté timide pendant son premier mandat.

col-tq/bdx