NOUVELLES
16/12/2012 03:30 EST | Actualisé 15/02/2013 05:12 EST

Mondiaux-2012 - Lochte assure la relève de Phelps, Morozov émerge

L'Américain Ryan Lochte a brillamment assuré la relève de la megastar néo-retraitée Michael Phelps en décrochant 8 médailles, dont 6 en or, lors des Mondiaux-2012 en petit bassin, achevés dimanche à Istanbul, avec l'émergence d'un Russe impressionnant, Vladimir Morozov.

Ces 11es Championnats du monde, organisés 4 mois après les jeux Olympiques n'ont pas attiré tous les cadors de la planète. Néanmoins, 8 champions olympiques sacrés en 2012 ont fait le déplacement. Cinq d'entre eux se sont imposés sur leur course de prédilection.

Ryan Lochte a permis aux Etats-Unis de terminer, une fois encore, en tête du classement des nations (27 médailles dont 11 en or), devant la Chine (11 médailles dont 3 en or), et la Hongrie (10 médailles dont 3 en or).

La dernière journée avait pourtant plutôt mal commencé pour Lochte. Le nageur de 28 ans avait terminé à une inattendue deuxième place en finale du 200 m dos derrière l'étonnant Polonais Radoslaw Kawecki, qui le coiffait de 2/100 pour s'offrir l'or.

Mais Lochte s'est très vite remobilisé pour remporter quelques minutes plus tard le 100 m 4 nages, son cinquième sacre depuis mercredi après le 200 m libre, le relais 4x100 m libre, le relais 4x200 m libre et le 200 m 4 nages.

Enchaînant podiums et finales, parfois essoufflé, il a terminé sa journée par une victoire avec ses coéquipiers américains lors du relais 4 x 100 m 4 nages, qu'il a conclu.

Lochte, quintuple champion olympique, est le seul nageur de l'Histoire a avoir décroché 8 médailles au cours de mêmes championnats du monde en petit bassin. Il est aussi le seul à avoir battu un record du monde en Turquie (en demi-finales sur 100 m 4 nages et en finale sur 200 m 4 nages).

Il est désormais l'athlète le plus médaillé de l'histoire des Mondiaux en petit bassin avec 30 breloques, dont 20 en or.

Le Russe Vladimir Morozov a créé la sensation sur 50 m et 100 m libre et s'annonce comme un très sérieux rival. Le Sibérien de 20 ans, qui s'entraîne dans une université de Los Angeles (Etats-Unis) depuis 6 ans, a signé de gros chronos à Istanbul.

Sur 50 m libre, il a battu le champion olympique en titre, le Français Florent Manaudou (20.55 contre 20.88) et sur 100 m libre il s'est imposé en 45.65 avec plus d'une seconde d'avance sur l'Australien Tommaso d'Orsogna (46.80).

Le Hongrois Laszlo Cseh, multi-médaillé olympique, mondial et européen, n'a pu remporter un premier sacre planétaire en petit bassin, terminant deuxième du 200 m papillon derrière le Japonais Kazuya Kaneda. Le polyvalent hongrois avait déjà empoché à Istanbul l'argent sur 400 m 4 nages et le bronze sur 200 m 4 nages.

Chez les dames, la relève est assurée avec deux adolescentes, la Lituanienne Ruta Meilutyte (15 ans) et la Chinoise Ye Shiwen (16 ans), qui n'ont pas nagé dimanche.

Meilutyte repart avec 3 médailles: l'or sur 50 m et 100 m brasse (sa distance fétiche) et l'argent sur 200 m 4 nages. Ye Shiwen a empoché l'or sur 200 m 4 nages et l'argent sur 400 m 4 nages.

Enfin la jeune sensation américaine Allison Schmitt s'est offert l'or sur 200 m libre, la distance où elle est championne olympique en titre après un début de compétition difficile. La triple championne olympique 2012 avait été sortie en séries sur 400 m libre (12e), une épreuve sur laquelle elle détient l'argent olympique.

sc/nb

PLUS:afp