NOUVELLES
16/12/2012 10:52 EST | Actualisé 15/02/2013 05:12 EST

Libye: deux officiers tués dans des affrontements armés à Bani Walid

Deux officiers de l'armée libyenne ont été tués ce week-end dans des affrontements entre les forces régulières et des hommes armés dans la ville de Bani Walid, un des derniers bastions du régime déchu de Mouammar Kadhafi, a indiqué dimanche un haut responsable militaire.

Les capitaines Mohamed al-Zarrouk et Ahmed al-Haj Mohamed ont été tués lors d'une intervention de l'armée, appelée en renfort après que des forces du ministère de l'Intérieur se sont retrouvées encerclées par des hommes armés, a indiqué à l'AFP le général Hussein Khalifa, responsable militaire de la région de Bani Walid.

"Des membres de la Haute commission de sécurité (qui dépend du ministère de l'Intérieur NDLR) étaient à la recherche d'un homme accusé de meurtre, lorsque des hommes armés les ont encerclés", a affirmé le général Khalifa.

"Des unités de l'armée ont été appelées à la rescousse mais elles ont essuyé des tirs qui ont tué deux officiers", a-t-il ajouté.

Une cérémonie a été organisée à l'aéroport militaire de Tripoli en l'honneur des deux hommes, en présence du chef d'état-major Youssef al-Mangouch et de plusieurs responsables militaires, ainsi que des familles des deux victimes.

Bani Walid est le théâtre d'affrontements armés récurrents entre des forces pro-gouvernementales et des habitants de la ville accusés de rester fidèle à l'ancien régime de Mouammar Kadhafi.

En octobre, des groupes d'ex-rebelles agissant sous les ordres du ministère de la Défense avaient pris d'assaut la ville, affirmant vouloir la "purger" des partisans de l'ancien régime.

Les affrontements avaient fait des dizaines de morts et de blessés avant que les autorités ne s'emparent de la ville.

yba-ila/tg/cnp