NOUVELLES
16/12/2012 06:07 EST | Actualisé 15/02/2013 05:12 EST

Les clubs de motoneige appellent à la prudence

Les clubs de motoneige appellent à la plus grande vigilance sur les sentiers du Québec alors que débute très lentement la saison.

Un motoneigiste de 65 ans a perdu la vie en fin de semaine sur un sentier non balisé dans Bellechasse, près de Saint-Anselme.

Le président du Club motoneige des Plaines, dans Chaudière-Appalaches, Louis Frigault, déconseille de s'aventurer sur les sentiers de la région pour le moment.

« Nos surfaceuses ne sont pas passées, notre signalisation n'est pas terminée (...) tant que la machinerie n'a pas fait son oeuvre, les sentiers ne sont pas 100 % sécurisés », prévient-il.

La Fédération des clubs de motoneige du Québec rappelle sur son site Internet que l'ouverture officielle des sentiers par les clubs locaux constitue le meilleur indice de leur état.

Ceux qui travaillent dans le milieu estiment aussi que les motoneigistes trop impatients risquent d'endommager leur équipement.

« Ça peut être très dommageable pour les machines parce que le manque de neige, les plaques de glace, ça peut causer certains dommages », explique Olivier Côté-Vaillancourt, conseiller chez ADM sports.