NOUVELLES
16/12/2012 04:51 EST | Actualisé 15/02/2013 05:12 EST

Les Broncos défont les Ravens 34-17 et signent un neuvième gain de suite

BALTIMORE - Chris Harris a fait basculer le momentum en inscrivant un touché à la suite d'une course de 98 verges sur un retour d'interception, dimanche, et les Broncos de Denver ont défait les Ravens de Baltimore 34-17 pour signer leur neuvième gain de suite.

«De venir au domicile des Ravens et de les battre facilement, c'est un match qui en dit beaucoup sur nous, a déclaré Harris. On voulait vraiment montrer à tout le monde qu'on est une très bonne équipe.»

Peyton Manning a amassé 204 verges aériennes et effectué une passe de touché à sa neuvième victoire consécutive contre les Ravens, sa première dans l'uniforme des Broncos (11-3).

Mais il n'a pas joué un très grand rôle dans ce gain, puisque la défensive de Denver a complètement dominé les Ravens. Ce match devait initialement être un test pour les Broncos, qui présentaient une fiche de 0-5 à Baltimore et qui avaient hâte d'affronter un adversaire de qualité sur la route.

«Pat Bowlen est le propriétaire de cette équipe depuis 29 ans et a récolté en moyenne 10 victoires par saison, mais c'est la première fois qu'il gagne dans ce stade, a mentionné l'entraîneur des Broncos John Fox. Je suis fier d'avoir assisté à ce moment et je suis très content pour lui.»

Alors qu'ils tiraient de l'arrière 10-0 en fin de première demie, les Ravens (9-5) ont réussi un premier essai et les buts à la ligne de quatre verges de Denver lorsque Harris s'est placé devant Anquan Boldin, a intercepté une passe de Joe Flacco et couru à toute vitesse pour réaliser le plus long retour d'interception en saison régulière de l'histoire des Broncos.

Baltimore disputait son premier match sous les ordres de son nouveau coordonnateur offensif Jim Caldwell, qui a remplacé Cam Cameron, congédié.

Et les débuts de Caldwell ont été un flop. L'attaque des Ravens n'a rien fait qui vaille en première demie, avec des gains de seulement 119 verges et deux revirements qui ont mené à 10 points des Broncos. Il s'agissait d'un troisième revers de suite pour Baltimore.

Flacco a complété 20 de ses 40 tentatives de passes pour 254 verges, mais a vu une de ses passes être interceptée. Ray Rice a amassé 38 verges en 12 courses et les Ravens n'ont cumulé que 56 verges au sol.

Pendant trois semaines, Baltimore n'avait besoin que d'une victoire pour s'assurer d'une cinquième participation consécutive aux éliminatoires. Les Ravens figurent toujours au sommet de la section nord de l'Américaine, mais leur avance n'est plus que d'un match avec deux rencontres à jouer au calendrier régulier.

«On est une équipe qui est capable de présenter une fiche de 9-5, mais en ce moment on se sent comme si on avait un dossier de 0-14», a commenté Flacco.