NOUVELLES
16/12/2012 11:10 EST | Actualisé 15/02/2013 05:12 EST

De plus en plus de Québécois du Témiscamingue font leur épicerie en Ontario

De plus en plus de Québécois du Témiscamingue préfèrent aller faire leur épicerie ou d'autres achats dans les villes frontalières de l'Ontario, précisément à New Liskeard et à North Bay.

Chaque semaine, plusieurs Québécois se rendent en Ontario dans le but d'économiser sur le prix de leur épicerie. Le prix des denrées et leur disponibilité du côté ontarien expliquent ce déplacement, selon certaines personnes interrogées.

Ce déplacement des Québécois est positif pour l'économie locale des villes de l'Ontario. D'ailleurs, les commerces s'adaptent à cette réalité et souhaitent attirer davantage de clientèle de l'Abitibi-Témiscamingue.

Inquiétudes

Il y a tout de même de l'inquiétude. Le directeur-général de la Chambre de commerce du Témiscamingue, Robert Filion, déplore le fait que les gens n'achètent pas les produits disponibles à proximité.

À l'épicerie IGA de Lorainville, la gérante Jocelyne Gélinas n'est pas affectée par cette réalité. Selon elle, plusieurs personnes consomment localement. Elle croit plutôt qu'elles vont en Ontario pour se changer les idées.

Il y aussi les gens qui choisissent de faire leurs achats dans les commerces de la région. Néanmoins, l'attrait des épiceries ontariennes s'observe aussi dans la partie sud du Témiscamingue vers North Bay.