NOUVELLES
16/12/2012 11:38 EST | Actualisé 15/02/2013 05:12 EST

Coupe du monde - Courchevel: Tina Maze avance à pas de géant

La Coupe du monde de ski alpin s'est trouvé une nouvelle reine cette saison avec la Slovène Tina Maze qui a remporté dimanche son quatrième géant consécutif à Courchevel, avec pour dauphines encore l'Autrichienne Kathrin Zettel et la Française Tessa Worley.

Avec quatre victoires en quatre géants, le circuit féminin n'avait pas connu une telle domination dans la discipline depuis l'Italienne Denise Karbon lors de la saison 2007/2008.

Maze s'est installée en pole position dès la première manche, une habitude désormais. Worley et Zettel, à quelques six dixièmes alors de la championne du monde, étaient les seules à pointer à moins d'une seconde.

Et si les deux parvenaient à lui grignoter des centièmes sur le second tracé, Maze restait intouchable. "Je me rapproche!", prévenait Zettel, deuxième à 22/100e derrière la Slovène. Du déjà vu pour la discrète Autrichienne, qui par trois fois, depuis le début cette saison, a dû se contenter de figurer sur le podium à la droite de la patronne.

"Je n'ai pas eu de manches parfaites encore. Je sais où j'ai perdu du temps, et où elle en a gagné", a-t-elle conclu.

Avec son cinquième succès de l'automne, la Slovène fait cavalier seul au classement général. "Cette année, je suis épatée moi-même à quel point je peux être bonne en course, et à quel point je suis en forme, et je dois remercier mon équipe pour cela", a confié la demoiselle, qui affiche une impressionnante sérénité et une belle solidité physique.

Elle qui convoite le gros globe de cristal depuis les deux dernières saisons compte plus de 300 points d'avance sur la deuxième, l'Allemande Maria Höfl-Riesch (26e dimanche), et surtout 385 sur l'Américaine Lindsey Vonn. La star du circuit féminin a pris très vite la tangente dès la première manche. Une déconvenue de plus pour la championne olympique de descente, engluée dans une spirale négative avec trois courses consécutives sans marquer le moindre point.

"En sport, il y a des hauts et bas. Lindsey Vonn a dominé pas mal de courses lors des trois, quatre dernières saisons et c'est clair que pour elle, ce n'est pas la meilleure période", a fait valoir Maze, désormais auréolée de 16 victoires sur le circuit. "Maintenant, c'est moi qui mène et je savoure cette position. Je savais qu'avec des deuxièmes places, cela ne suffirait pas à gagner le général. Il faut gagner, gagner, gagner".

Détrôner la championne du monde de géant n'est pas mission impossible pour Tessa Worley, alors que les deux prochains au mois de décembre se tiennent à Are en Suède et Semmering, en Autriche, deux stations où la Française s'est déjà imposée: "Il faut que je gagne un peu de confiance et que je m'engage comme une folle, comme si je n'avais rien à perdre".

stp/gv