NOUVELLES
15/12/2012 10:27 EST | Actualisé 14/02/2013 05:12 EST

Tunisie: démantèlement d'un réseau recruteur pour Aqmi (ministère)

Les services de sécurité tunisiens ont démantelé un réseau de recrutement de combattants pour Al-Qaïda dans le Maghreb islamique (Aqmi), a annoncé samedi un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

"Un réseau terroriste qui s'occupait de recruter des islamistes radicaux et de les envoyer dans les fiefs d'Al-Qaïda dans le Maghreb islamique (Aqmi) a été démantelé", a déclaré le porte-parole, cité par l'agence officielle TAP.

Sept personnes au total ont été arrêtées et déférées jeudi devant la justice, a-t-il précisé.

Les deux premiers suspects ont été interpellés le 6 décembre à 1 km de la frontière algérienne dans le nord-ouest tunisien et ont avoué faire partie de ce réseau. Les cinq autres ont été arrêtés les jours suivants et d'autres membres du réseau sont activement recherchés dans le nord-ouest tunisien.

Parallèlement, les forces de l'ordre traquaient toujours samedi des hommes armés signalés dans le centre-ouest et responsables de la mort d'un gendarme, selon le porte-parole du ministère.

Des groupuscules salafistes, mouvance rigoriste de l'islam sunnite, ont mené plusieurs attaques violentes ces derniers mois en Tunisie, dont une contre l'ambassade américaine à Tunis le 14 septembre, lors de manifestations contre un film anti-islam produit aux Etats-Unis.

mh/fc