NOUVELLES
14/12/2012 02:52 EST | Actualisé 13/02/2013 05:12 EST

Périmètre de sécurité: Ottawa et Washington font état de progrès et de retards

OTTAWA - Des problèmes juridiques ont retardé, mais n'ont pas fait dérailler les plans pour accroître la coopération sécuritaire à la frontière canado-américaine.

Dans un rapport sur les progrès effectués depuis un an en lien avec une entente sur la formation d'un périmètre de sécurité binational, les deux pays ont dit avoir effectué des progrès significatifs, mais qu'il restait également beaucoup de travail à faire.

L'un des projets compris dans cette entente est une collaboration encore plus étroite entre la police et les autorités frontalières des deux pays.

Le rapport précise que des responsables évaluent toujours les «nécessités opérationnelles et judiciaires» pour les autorités d'un tel projet pilote.

Le document souligne toutefois que des progrès importants ont été réalisés dans plusieurs domaines, dont celui des principes conjoints de respect de la vie privée, de la reconnaissance mutuelle des normes de sécurité du transport aérien, de la cybersécurité et de l'expansion du programme Nexus pour les voyageurs reconnus.

L'entente sur le périmètre de sécurité _ qui sera mise en place sur plusieurs années _ vise à faciliter le passage des biens et des individus à la frontière entre le Canada et les États-Unis, tout en améliorant la sécurité sur le continent.