NOUVELLES
14/12/2012 03:20 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

La dépouille de la chanteuse Jenni Rivera est arrivée aux États-Unis

Les restes de la chanteuse mexicano-américaine Jenni Rivera, qui est morte le week-end dernier dans un accident d'avion, sont arrivés aux États-Unis jeudi soir.

Trois de ses frères ont accompagné sa dépouille pour cet ultime voyage en avion entre le Mexique et la Californie.

Mme Rivera et six autres personnes ont perdu la vie dimanche lorsque leur avion s'est écrasé alors qu'il effectuait la liaison entre les villes mexicaines de Monterrey et Toluca. L'enquête se poursuit pour déterminer la cause de l'écrasement.

Durant une conférence de presse, l'un des frères de la vedette a déclaré que la famille avait reçu la confirmation du décès et vu des photos du corps mutilé de l'artiste. Même si les résultats de tests d'ADN sont toujours attendus, les proches de Jenni Rivera ont dit ne se faire aucune illusion.

Escorté par la police, le cercueil a été conduit jusqu'à la morgue, où des dizaines d'admirateurs attendaient. D'autres fans se sont rassemblés devant la maison de la mère de Mme Rivera, où ils ont laissé des ballons, des bougies et des fleurs.

Âgée de 43 ans, Jenni Rivera était probablement la chanteuse ayant obtenu le plus de succès dans le domaine du grupero, un style musical mexicain dominé par les hommes, et avait commencé à s'intéresser au jeu et à la téléréalité. Surnommée la « Diva de la Banda », elle a vendu plus de 15 millions de disques et était adorée des deux côtés de la frontière pour son style terre-à-terre de même que pour ses chansons sur les ruptures amoureuses et la résilience.

The Associated Press