NOUVELLES
14/12/2012 10:43 EST | Actualisé 13/02/2013 05:12 EST

Israël : le ministre Avigdor Lieberman démissionne

Le ministre des Affaires étrangères et vice-premier ministre israélien, Avigdor Lieberman, démissionne après avoir été accusé la veille d'abus de confiance.

La décision du procureur général d'Israël d'accuser M. Lieberman est tombée après une enquête qui a duré plus de 10 ans. Le procureur général soupçonne depuis longtemps M. Lieberman d'avoir reçu et blanchi des millions de dollars d'hommes d'affaires d'Europe de l'Est. Les preuves sont toutefois trop minces pour accuser le politicien d'accusations plus graves.

« Dès hier [jeudi], j'ai renoncé immédiatement à mon immunité parlementaire et après avoir fait l'objet depuis 16 ans de poursuites judiciaires et d'écoutes [policières], j'entends sans tarder en finir avec cette affaire et laver définitivement mon nom », a ajouté M. Lieberman.

La démission d'Avigdor Lieberman pourrait avoir des répercussions sur les prochaines élections générales. En effet, le parti ultranationaliste de M. Lieberman, Israël Beiteinou, s'est uni au Likoud du premier ministre Benjamin Nétanyahou dans une alliance électorale qui les plaçait favori. « J'ai également pris cette décision avec la conviction que les citoyens d'Israël pourront aller aux urnes après que ce problème aura été résolu », a ajouté M. Lieberman.

Il soutient que la justice pourra vider la question des accusations déposées contre lui avant les élections. « Je pourrai ensuite servir les citoyens d'Israël et faire partie de la prochaine direction forte et unie qui fera face aux défis sécuritaires, politiques et économiques auxquels est confronté l'État d'Israël », a-t-il poursuivi.

Des élections anticipées sont prévues pour le 22 janvier prochain en Israël.