NOUVELLES
14/12/2012 06:32 EST | Actualisé 13/02/2013 05:12 EST

Échangeur Turcot: davantage de travaux en 2013

Le ministère des Transports du Québec prévoit investir 230 millions $ l'an prochain dans les travaux préparatoires du chantier Turcot, soit dix fois plus que cette année.

La principale partie de cette somme sera consacrée à la démolition du viaduc de la rue Saint-Jacques qui surplombe l'autoroute Décarie et à son remplacement l'année suivante par un spectaculaire pont à haubans d'environ 15 mètres de haut.

Le directeur du projet Turcot au ministère des Transports, Alain-Marc Dubé, confirme que plusieurs aspects du projet sont encore l'objet de discussions. Par exemple, plusieurs sections pourraient être construites en hauteur plutôt qu'en remblai, comme l'indique le projet actuel. M. Dubé assure que le ministère est sensible aux critiques envers le projet émises par plusieurs.

Par contre, certaines suggestions mises de l'avant par les opposants ne seront pas reprises. Le gouvernement a notamment exclu de maintenir les voies ferrées du Canadien National sur le site actuel, comme il était demandé par certains.

« Le projet dans sa forme actuelle, pour être faisable, implique le déplacement des voies vers le nord pour se donner la place sous l'échangeur afin de reconstruire les nouvelles infrastructures », explique M. Dubé.

Mais ce que le ministère souhaite, c'est la construction d'une infrastructure à l'architecture particulière qui deviendra une « signature », en quelque sorte, indique M. Dubé.

On sait déjà que les travaux entraîneront la fermeture de la rue Saint-Jacques, au-dessus de l'autoroute Décarie, pour une période d'un an dès l'automne prochain. Le nouvel échangeur doit être mis en service en 2017 et complété l'année suivante.

Avec un reportage de Benoît Chapdelaine