NOUVELLES
14/12/2012 03:23 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

Bombardements sur le sud de Damas (ONG)

L'armée syrienne bombardait vendredi les quartiers sud de Damas, dont la banlieue a été visée la veille par deux attentats meurtriers à la voiture piégée, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Plusieurs explosions ont retenti à Damas, dues aux bombardements sur les régions du sud de Damas", a précisé l'ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays.

Ailleurs dans le pays, trois civils ont été tués et de nombreux autres blessés dans le pilonnage par l'artillerie à l'aube de la localité de Tassil, dans la province de Deraa (sud), a indiqué l'OSDH.

A Alep, la métropole du Nord, des combats opposaient rebelles et soldats, appuyés par l'artillerie, faisant un mort parmi les insurgés, tandis qu'un civil a été tué à Homs (centre) lors d'affrontements similaires, a ajouté l'ONG.

Des tirs d'artillerie ont par ailleurs été entendus dans la nuit dans les provinces d'Idleb (nord-ouest) et de Hama (centre), de même source.

Jeudi, au moins 135 personnes --77 civils, 31 rebelles et 27 soldats-- ont été tuées à travers le pays, selon un bilan provisoire de l'OSDH.

Parmi elles, une soixantaine ont péri à Damas et dans sa périphérie, selon l'ONG, qui fait état de plus de 42.000 morts depuis le début du conflit en mars 2011.

sbh/sk/cco