NOUVELLES
14/12/2012 04:39 EST | Actualisé 13/02/2013 05:12 EST

Aperçu des tueries de masse les plus meurtrières des États-Unis

La tragédie survenue vendredi dans une école primaire du Connecticut, où un tireur a abattu 26 personnes, dont 20 enfants, avant de s'enlever la vie, compte parmi les tueries de masse les plus meurtrières à s'être produites aux États-Unis. En voici d'autres:

5 août 2012: L'ancien soldat Wade Michael Page tue cinq hommes et une femme en plus de blesser trois autres personnes, incluant un policier, avant de se suicider dans un temple sikh près de Milwaukee, au Wisconsin.

20 juillet 2012: James Holmes, un étudiant de 24 ans, relâche du gaz et ouvre le feu dans un cinéma d'Aurora, au Colorado, lors de la première du film «The Dark Knight Rises», faisant au moins 12 morts. Des accusations de meurtres ont été déposées contre lui.

5 novembre 2009: Le major Nidal Hasan, un psychiatre pour l'armée américaine, abat 13 soldats et civils, et blesse une vingtaine de personnes à la base militaire de Fort Hood, au Texas. Il a été accusé de 13 meurtres prémédités et de 32 tentatives de meurtre prémédité.

10 mars 2009: Michael McLendon, âgé de 28 ans, tue 10 personnes, dont sa mère, quatre autres membres de sa famille ainsi que la femme et l'enfant d'un shérif adjoint, dans deux comtés ruraux de l'Alabama avant de retourner son arme contre lui.

16 avril 2007: Seung-Hui Cho, âgé de 23 ans, abat 32 personnes avant de se suicider sur le campus de Virginia Tech à Blacksburg, en Virginie.

20 avril 1999: Les étudiants Eric Harris, âgé de 18 ans, et Dylan Klebold, âgé de 17 ans, ouvre le feu à l'école secondaire Colombine à Littleton, au Colorado. Ils abattent 12 de leurs camarades de classe et un professeur, et font 26 blessés avant de se tuer dans la bibliothèque de l'établissement.