NOUVELLES
14/12/2012 05:09 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

Amphithéâtre : l'opposition accuse la Ville de cacher des coûts

L'opposition à l'Hôtel de Ville de Québec estime que bien des coûts sont cachés dans le projet du futur amphithéâtre. L'aménagement de facilités pour le transport en commun, de voies d'accès et de stationnements, qui coûtera 17,4 M $ plutôt que les 9 M $ prévus, continue d'alimenter les discussions.

Le conseiller indépendant Yvon Bussières estime que la Ville dépense trop pour les moyens dont elle dispose. Il reproche au maire de camoufler certains frais dans des postes budgétaires qui ne sont pas le reflet de la réalité et déplore que les coûts indirects du projet d'amphithéâtre ne soient pas inclus dans le projet.

« Je m'achète un bel habit en vente à 400 $, mais avec l'habit, il faut que j'achète la cravate, la chemise, les souliers. Donc, je mets un autre 400 $. Ce n'est plus 400 $ pour la vente de l'habit, là, c'est 800 $. Je ne dis pas que ça va être 800 millions l'amphithéâtre, mais ça va être plus que 400 millions », déplore M. Bussières.

Selon le maire Labeaume, 15 des 17 millions de dollars que coûtera l'aménagement de facilités pour le transport en commun, de voies d'accès et de stationnements sont attribuables au Centre de foires d'Expo-Cité, et non à l'amphithéâtre.

Ainsi, dit-il, c'est seulement 2 M $ qu'il faut ajouter aux 400 M $ prévus pour l'amphithéâtre.

Cet extra est imputable à la construction d'un stationnement pour les autobus et les taxis. « L'ajout, là-dedans, c'est vraiment le 2 millions pour le stationnement d'autobus. Bon, est-ce qu'on dit que le stationnement d'autobus sert pour le Centre de foires? Non, sincèrement, on ne peut pas dire ça. Est-ce qu'on peut dire que ça sert pour les Remparts? Non, on ne peut pas dire ça. Alors, ce 2 millions-là, sincèrement, il est pour l'amphithéâtre. »

Rappelons que c'est le plan triennal d'immobilisations (PTI) adopté vendredi qui a permis aux conseillers indépendants de découvrir que l'aménagement de facilités pour le transport en commun, de voies d'accès et de stationnements allait coûter 17,4 M $ plutôt que 9 M $.