NOUVELLES
13/12/2012 04:52 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

USA: des élus exhortent le Pakistan à lutter contre la fabrication de bombes

Des responsables américains ont appelé jeudi le Pakistan à faire davantage dans la lutte contre la production d'un engrais servant à fabriquer des bombes, selon eux responsable d'une bonne partie des attaques mortelles dirigées contre les troupes occidentales en Afghanistan.

Lors d'une audition du Sénat américain, le sénateur Bob Casey a rappelé que le Pakistan s'était engagé à mettre en oeuvre un plan contre la fabrication de bombes présenté lors de la visite aux Etats-Unis en octobre de son ministre de l'Intérieur, Rehman Malik.

"Il est grand temps de mettre ces plans complètement en oeuvre", a-t-il exhorté.

Le fertilisant visé -- du nitrate d'ammonium et de calcium -- est utilisé pour fabriquer plus de 70% des bombes placées au bord des routes contre les forces occidentales en Afghanistan, malgré une interdiction édictée par Kaboul contre ce produit explosif, a expliqué le lieutenant général Michael Barbero.

Celui-ci a accusé l'entreprise chimique pakistanaise qui gère la production de ce nitrate (Fatima Group) de se montrer "moins que coopérative" dans ses discussions avec Washington à ce sujet.

Les incidents dus aux "engins explosifs improvisés" (selon leur appellation) ont augmenté dans la région, a affirmé M. Casey. "Le flux de produits chimiques venant de l'autre côté de la frontière n'a pas diminué", a encore pointé l'élu démocrate.

Il a aussi fait valoir que le Pakistan avait tout intérêt à se montrer plus volontaire en la matière, 2.395 personnes au total ayant été tuées à cause de ce type de bombes dans le pays au cours de l'année écoulée.

Selon le lieutenant Barbero, les Etats-Unis ont demandé à ce que ce nitrate --de couleur lait, pouvant passer pour de la lessive-- soit teint dans les usines afin que les douanes puissent le détecter en cas de passage de la frontière.

Le nitrate d'ammonium est produit également dans d'autres pays, mais celui retrouvé en Afghanistan vient quasi entièrement de son voisin, a remarqué M. Barbero lors de l'audition.

D'après le département d'Etat, les Etats-Unis ont alloué 113 millions de dollars au Pakistan depuis 2009 dans la lutte contre la fabrication de bombes et 135 millions supplémentaires devaient être versés cette année.

sct/lor/bdx