NOUVELLES
13/12/2012 01:26 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Typhon Bopha : le bilan grimpe à 900 morts aux Philippines

Le bilan des morts causées par le typhon Bopha, le plus puissant et le plus meurtrier à avoir touché les Philippines cette année, a grimpé à plus de 900 morts, alors que des centaines de personnes sont toujours portées disparues.

Le typhon du 4 décembre, qui a balayé le sud de l'île de Mindanao, a fait 902 morts et 615 disparus jusqu'à maintenant, a indiqué jeudi le Bureau de la sécurité civile.

Près de 2000 localités ont été entièrement ou partiellement détruites par les inondations et les glissements de terrain. On estime à 5,4 millions le nombre de personnes touchées par le typhon, qui a démoli 81 000 logements et laissé 300 000 habitants sans abri, réfugiés dans des gymnases ou des bâtiments publics.

L'Organisation des Nations unies (ONU) a sollicité lundi 65 millions de dollars auprès de la communauté internationale afin de venir en aide aux rescapés.

La représentante du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, Luiza Carvalho, a indiqué que les fonds serviraient à fournir de la nourriture, de l'eau et des abris d'urgence aux personnes qui se trouvent dans les régions les plus dévastées. Elle s'est dite « choquée par les destructions » qu'elle a vues sur l'île de Mindanao.

Une vingtaine de tempêtes ou de typhons majeurs frappent chaque année les Philippines pendant la période de la mousson, en été et à l'automne. Bopha est le 16e à toucher le pays cette année.

En août dernier, des inondations causées par une série de tempêtes avaient fait une centaine de morts et déplacé plus de 1 million de personnes. En 2006, le typhon Durian avait provoqué des coulées de boue qui avaient enseveli un millier de personnes au pied du volcan Mayon.

En 2009, la tempête tropicale Ketsana, qui avait inondé une grande partie de Manille, avait fait 464 morts. En 2011, 29 typhons avaient causé la mort de 1500 personnes et touché à divers degrés près de 10 % des 90 millions d'habitants du pays.