NOUVELLES
13/12/2012 06:11 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

Soirée mouvementée pour le dernier match de Lucas Moura au Brésil

L'attaquant brésilien Lucas Moura qui quitte Sao Paulo pour le Paris Saint-Germain a connu une dernière soirée mouvementée, mercredi, avec son club qui a remporté la Coupe sud-américaine lors d'une finale retour interrompue par des incidents et où il a été frappé au visage.

Lucas Moura, 20 ans, l'un des nouveaux talents de l'équipe brésilienne, était la star incontestée de cette finale entre Sao Paulo et l'équipe argentine de Tigre où il faisait ses adieux devant plus de 60.000 spectateurs réunis au stade Morumbi.

La première période ce match, qui devait être une fête pour le jeune attaquant, a été émaillée d'incidents et d'échanges de coups entre les deux équipes après une faute sur le Brésilien.

A la mi-temps, Lucas Moura a été frappé à la face par l'arrière latéral gauche de Tigre Lucas Orban, ce qui lui occasionna un saignement de nez et déclencha une bagarre générale entre les joueurs des deux camps sur le chemin des vestiaires.

Cela n'avait pas empêché auparavant le jeune prodige d'ouvrir la marque pour Sao Paulo à la 23e minute, Osvaldo doublant la mise cinq minutes plus tard.

A la mi-temps "Je me suis approché d'Orban, je lui ai demandé: +T'as voulu me frapper?+ Il m'a dit: +je n'ai rien fait+", a affirmé Lucas Moura en conférence de presse.

L'équipe argentine de Tigre a refusé de reprendre le jeu, dénonçant des violences de la police brésilienne qui aurait menacé des joueurs avec une arme à feu dans leur vestiaire, selon Orban.

L'arbitre chilien Enrique Osses a mis un terme à la finale en déclarant les brésiliens vainqueurs.

Malgré cette dernière soirée gâchée, Lucas Moura est resté philosophe, affirmant qu'il était satisfait de ce qu'il a qualifié de "merveilleuse soirée, parfaite".

"J'aime ce club et ce titre est pour vous", a-t-il affirmé au micro devant des milliers de supporteurs survoltés. "Ce titre est pour vous, et un jour je veux revenir et porter de nouveau ce maillot", a-t-il dit.

De son côté l'entraîneur de Sao Paulo, Ney Franco, ne tarissait pas d'éloges sur son jeune attaquant: "Il a beaucoup de potentiel encore à développer. Ca va être l'un des grands noms brésiliens de la Coupe du monde de football en 2014" qui aura lieu au Brésil.

Au cours de sa carrière à Sao Paulo, Lucas Moura a marqué 33 buts en 123 matches. Il va rejoindre l'équipe parisienne pour un transfert de 43 millions d'euros et devrait faire ses débuts en janvier.

vel/jcp/eb